Œuvres complètes, tome II

By Clément Marot

Il fait bon lire Clément Marot aujourd'hui. Malgré les siècles qui nous séparent du " prince des poëtes françoys ", c'est une voix familière qui nous parle, et qui n'a rien perdu de sa fraîcheur. Valet de chambre de François 1er et de Marguerite de Navarre, Marot est de ces courtisans qui flattent leur mécène en raillant leur propre flagornerie ; fervent défenseur de l'Evangile, il est de ces croyants qui jouent les bouffons pour révéler leur foi ; poète Protée insaisissable, il est aussi bien le traducteur des Psaumes que l'auteur de pièces badines comme l'éloge " Du beau tétin ". Il a écrit des rondeaux, des ballades, des épigrammes, des coq-à-l'âne ; il a lancé l. a. mode du blason du corps féminin, et, selon los angeles formule de Boileau, il a " montré pour rimer des chemins tout nouveaux ".

Ces Œuvres complètes proposent, pour l. a. première fois, une vue d'ensemble des différents écrits de Marot : le lecteur y découvrira une succession d'éditions originales présentées selon le vœu de l'auteur, mais aussi des pièces éparses et des textes demeurés inédits de son vivant.

Show description

Quick preview of Œuvres complètes, tome II PDF

Best Poetry books

Good Poems for Hard Times

Selected via Garison Keillor for his readings on public radio's The Writer's Almanac, the 185 poems during this follow-up to his acclaimed anthology strong Poems are ideal for our stricken occasions. the following, readers will locate solace in works which are bracing and brave, prepared into such resonant headings as "Such because it is kind of" and "Let It Spill.

The Portable Thoreau (Penguin Classics)

An up-to-date version of Thoreau's most generally learn worksSelf-described as "a mystic, a transcendentalist, and a typical thinker to boot," Henry David Thoreau devoted his existence to protecting his freedom as a guy and as an artist. Nature was once the fountainhead of his suggestion and his safe haven from what he thought of the follies of society.

The Book of Gods and Devils

Loneliness, loss, unhappiness, and secret mark this glorious quantity of forty-nine poems via Charles Simic, winner of the 1990 Pulitzer Prize for Poetry and praised as “one of the really imaginitive writers of our time” via the l. a. occasions.

An Algebra (Phoenix Poets)

An Algebra is an interwoven number of 8 sequences and 16 person poems, the place photos and words recur in new contexts, connecting and postponing concepts, feelings and insights. by means of turns, the poems jump from the general public realm of city decay and outsourcing to the intimacies of relations existence, from a road mime to a haunting dream, from elegy to lyric evocation.

Extra info for Œuvres complètes, tome II

Show sample text content

Puissance d’amours ! Là parvenuz, Cretin, qui le plaint fortress, Luy dit : “Loris, Amour te doint confort ; Laisse tes plainctz. Voicy une noble Ame, Qui, evitant d’ignorance le blasme, Fut en son temps le copieux registre Des beaulx escriptz que jadis sceurent tistre Les bons facteurs du Gallique Hemispere, Desquelz tu es le bon ancien Pere. ” “Si eusses veu remark, sans peine prendre, En sa memoire il les sçavoit comprendre, Puis de quel’ grace et avec quel plaisir Les recitoit en lieu, temps et loisir. Non moins aymé eusses le Reciteur Que l’œuvre mesme ou le Compositeur. C’est le plaisir où il se delectoit, Quand du Roy Franc servant fidele estoit Et normal des argenteuses formes, Là où du Nort prindrent le nom les hommes674. ” “C’est le moment de qui les mains loyales Seules ont ecu des funds Royales Gouvernement. Or les a il laissées, Mieulx qu’avant luy en ordre bien dressées. Et, au sortir du corps, jà d’aage plein, Cler, pur et web, s’en vint en ce beau undeniable Chercher repos en l. a. troupe immortelle De nous, qui tous luy devons amour telle Que luy à nous. ” “Au nom du tout Puissant, Bien venu soit l’Esprit resplendissant, reply Loris, d’un nom sommes tous trois. Pour l. a. mornifle encor un j’en vouldrois Avecques nous. ” De sa bouche, à grand’ peine Fut hors ce mot qu’ilz veirent en l. a. plaine Venir plus cler que nul Ruby ballay, L’esprit du preux Guillaume du Bellay, Tant travaillé des guerres Piedmontoises, Qu’à peine eust sceu encor aller deux toises. Si se vint mettre avec eulx à repos, Larmes laissant à Souldars et supposts ; Laissant en France et en Piedmont ennuy, Mais non laissant homme semblable à luy675. Bien tost après, allans d’accord tous quatre Par les Preaux tousjours herbuz s’esbatre, Du mesme nom deux Espritz rencontrerent : L’un Bissipat, que neuf sœurs allaicterent, L’autre Budé, qui los angeles Palme conquit Sur les sçavans du Siecle où il vesquit. Bienheureuse est, ô Clement, ta naissance, Qui de luy euz privée congnoissance676. Au demourant nostre Gaule, ainsi comme Nous ha compté l’Esprit du grand Preudhomme, De maint Poëte ores est decorée ; Mais, entre tous, de trois moult honorée, Dont tu es l’un, Sainct Gelais Angelique, Et Heroet, à los angeles plume Heroique. Maulgré le temps voz escriptz dureront Tant que Françoys les hommes parleront. Ainsi le dit l’Ame, de frais venue, À qui sans fin est l. a. troupe tenue De Parnasus, veu qu’en mortelle vie Aymée l’a et en l’autre suyvie677. Poëtes, donc, qui en terre vivez, Le loz, le bruit de Preudhomme escrivez En chascun style et espece de Metre ; Et, escrivans, n’oubliez pas à mettre Qu’au riche estat où il se conduisoit, Autant sur tous sa vertu reluisoit Comme Aurora est luysante et decore Sur toute Estoille, ou Phebus sur Aurore. » Aurore adonc à los angeles face vermeille Sortit du Ciel ; et sur ce je m’esveille. los angeles plume prins, me meis à rithmoyer Ma imaginative and prescient, à fin de l’envoyer À toy, du vray Preudhomme filz detailed. Reçoy l. a. donc, je los angeles te verbal exchange Comme au plus proche, esperant que ce Val, Plus grand d’esprit qu’en armes Perceval, Et dont ta Sœur à bon jour fut pourveue, air of secrecy l’honneur de l. a. seconde veue.

Download PDF sample

Rated 4.52 of 5 – based on 22 votes